AU TRAVAIL

1. Histoires d'ingénieurs

Un groupe d'ingénieurs a pour tâche de mesurer la hauteur d'un mât. Ils sortent donc et se rendent au mât avec les échelles et les rubans à mesurer. Tour à tour, ils tombent de l'échelle ou laissent tomber le ruban à mesurer.

Un technicien passe et voit ce qu'ils essaient de faire. Il tire le mat hors de la terre, le met a plat, le mesure et enfin donne la mesure a un des ingénieurs, puis s'en va. Apres que le technicien soit parti, un ingénieur se tourne vers les autres et rit :

"C'est bien un technicien, nous cherchons la hauteur et il nous donne la longueur !".


(*) "Ce projet est très important, mais il n'a aucun budget , pas d'équipe support et c'est pour demain. C'est une chance pour vous d'impressionner tout le monde ! "


Dans une entreprise, les problèmes dépendent toujours des autres mais tu es le principal responsable de la réussite.

Le travail d'équipe est essentiel. En cas d'erreur, ça permet d'accuser quelqu'un d'autre.

Travailler dur n'a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque? (Edgar Bergen)

Le travail est l'opium du peuple et je ne veux pas mourir drogué (Boris Vian)

Perle journalistique : Tampax, le nouveau coup de sang de la CGT (La Nouvelle République de Tours, 05/01/1994)


 

Cinq ingénieurs et cinq commerciaux se déplacent pour aller à un salon. Chacun des 5 commerciaux va acheter un billet de train. Les ingénieurs n'achètent qu'UN seul billet.

Les 5 ingénieurs vont s'enfermer dans les toilettes juste avant que le contrôleur n'arrive. En passant, le contrôleur voit que les toilettes sont occupées. Il frappe à la porte et demande " Votre billet, s'il vous plaît ! ". Les ingénieurs glissent le billet sous la porte. Le contrôleur est
satisfait et s'en va. Les commerciaux sont bien sûr extrêmement vexés que les ingénieurs leur aient encore une fois fait la leçon.

Pour le retour, les 5 commerciaux achètent UN seul billet. Quant aux ingénieurs, ils n'achètent AUCUN billet. Les 5 commerciaux vont s'enfermer dans les toilettes juste avant que le contrôleur n'arrive. Les ingénieurs passent discrètement à côté, frappent à la porte et demandent " Votre billet, s'il vous plaît ! "

La morale de l'histoire

Les commerciaux essayent toujours d'appliquer les techniques des ingénieurs sans jamais vraiment les comprendre !



 

Un ingénieur, un comptable, un chimiste, un informaticien, et un fonctionnaire se vantaient d'avoir le chien le plus merveilleux.

Pour le démontrer, l'ingénieur dit à son chien :
- "Racine-Carrée, montre-nous ce que tu sais faire. "
Le chien trotte jusqu'à un pupitre, prend du papier et un crayon et dessine rapidement un carré, un cercle et un triangle.

Le comptable dit à son chien :
- "Chiffrier, Demontre-leur ta compétence."
Le chien se rend à la cuisine et revient avec une douzaine de biscuits et les place en 3 piles égales de 4 biscuits.

Le chimiste prétend que son chien peut faire beaucoup mieux.
- "Thermomètre !", dit-il, "fais ton numéro."
Le chien ouvre le réfrigérateur, prend un litre de lait, va se procurer un verre de 10 onces dans l'armoire, et y verse exactement 8 onces de lait, sans en renverser une seule goutte.

L'informaticien croit bien les supplanter tous :
- "Disque-Dur !", commande-t-il, "impressionne-les avec ton tour !"
Le chien s'installe devant un ordinateur, le fait démarrer, fait partir le programme anti-virus, envoie un courriel et installe un nouveau jeu.

Les quatre hommes se tournent vers le fonctionnaire et lui disent :
- "Et toi, qu'est-ce que ton chien peut faire ?".
- "Pause-Café !" dit-il, "montre-nous tes talents."
Le chien se lève, mange les biscuits, boit le lait, efface tous les fichiers de l'ordinateur, déchire la feuille du chien de l'ingénieur, affirme s'être blessé au dos en le faisant, remplit un rapport pour les accidents du travail, le poste et prend un congé-maladie de six mois.

 

Retour

 

2. Informatique


 

Les Anglais sont très forts sur la terminologie du "ware" en informatique (shareware, hardware, freeware, netware, etc.)

Et les Belges, non peut-être ?

Nous avons nous aussi à Bruxelles nos programmes, et nous ne sommes pas peu fiers d'en exposer la gamme, fieu, avec l'accent bruxellois bien sûr.

Comment dit-on en bruxellois un serveur de réseau ? Un Abreuvware, tiens!
logiciel très compliqué : Assomware
procédure de sortie d'un logiciel : Aurevware
logiciel de nettoyage du disque dur : Baignware
réseau local d'une entreprise : Coulware
poubelle de Windows : Dépotware
logiciel filtrant les données inutiles : Egoutware
logiciel de compression des données : Entonware
logiciel de vote électronique : Isolware
logiciel de copie : Mirware
logiciel antivirus : Mouchware
logiciel de préparation de discours : Oratware
logiciel pour documents en attente : Purgatware
logiciel d'observation : Promontware
logiciel de démonstration : Promouvware
salle informatique pas climatisée : Rotisware
logiciel de merde : Suppositware
logiciel de classement : Tirware
réunion des directrices de l'informatique : Tupperware
logiciel de demande d'augmentation : Vatfervware


- Se connecter à internet, c'est y rencontrer des centaines de gens avec qui vous n'auriez jamais eu envie d'avoir quelque rapport que ce soit. [Dave Barry]

- Si vous avez un peu de patience, vous découvrirez qu'on peut utiliser les immenses ressources du Web pour perdre son temps avec une efficacité que vous n'aviez jamais osé imaginer. (Dave Barry)

- Plus un ordinateur possède de RAM, plus vite il peut générer un message d'erreur (Dave Barry)

- Un langage de programmation est censé être une façon conventionnelle de donner des ordres à un ordinateur. Il n'est pas censé être obscur, bizarre et plein de pièges subtils (ça ce sont les attributs de la magie) (Dave Small)


ALERTE VIRUS
Attention trois nouveaux virus risquent d'endommager vos fichiers :

1/ le premier se nomme "grévisse" et s'attaque exclusivement à vos fichiers word : il ocupe un hespace de 112Kb , et à la particularitei de modifié le contenue de vos texte en i ageoutan des fôtes de franssais. Il peux se auci k'ill transfaurme la seintaxe de qui vos phrases avaient faits. Atenssion donk prudanse : n'ouvrir pas le fichier grévice.con


2/ le deuxième "tranlate" il attacks los fichiers donnant uno traduction den vorige texte dans un language ou plusieurs, de telle sorte qué ghli previous file becomes totally incompréhensible werden haben sind. This fichier ist auf dem Net und peut make a lot of dégâts. Capici? alora bitte, please faites vorsichtig por favor.

3/ Le troisième virus est très facile à déceler : " fuckyou.exe" de nouveau il ne s'attaque qu'aux textes . Pas de danger pour les fichiers Excel. Il n'empèche c'est une belle ordure, ce putain de virus. Il s'incruste dans vos textes de merde, y ajoute des injures d'un bordel pourri d'une rare grossierté. Il a la taille d'une grosse bite. Il peut causer des dommages de pompe à cul : imaginez une lettre de rappel à un de vos fils de pute de clients, agrémentés "de nom de Dieu de saloperie en réponse à votre putain de merde d'e-mail ... etc". Alors vous avez tous pigé tas de connards : n'ouvrez pas fuckyou.exe.


ALERTE VIRUS
Un virus incroyablement plus dévastateur circule désormais. Ce Virus est facilement reconnaissable, il se nomme" Travail".
Si vous recevez n'importe quelle espèce de" Travail", que ce soit par mail, Internet ou tout simplement par le biais d'un de vos collègues...

SURTOUT NE L'OUVREZ PAS !

Sa propagation est phénoménale, certains affirment l'avoir directement reçu par courrier normal, voire par voie orale. C'est époustouflant et à ce jour aucune société n'est parvenue à le détruire.

Travail se propage à une vitesse folle. Déjà quelques variantes du virus ont êtes détectées sous la forme "Job", "Heures sup.", " Boulot", "Labeur". Il semblerait que des agents de propagation soient identifiés sous la forme "Patron", "Chef', voire "Collègue" ! En qui peut-on avoir confiance? Si vous rencontrez "Travail" par Email ou bien sous toute autre forme refusez le immédiatement ! Ceux qui se sont fait piéger ont vu leur vie familiale, professionnelle et extra-conjugale terriblement perturbée. Si par malheur vous êtes déjà infecté il existe quelques Antivirus apparemment efficaces. Ils se nomment Conge.vir", "Maladie.vir", "Absence.vir", "Dodo.vir" et quelques autres.

Un passage par une zone de désinfection peut accélérer la guérison, des zones adaptées ont êtes mises en place récemment sur les lieux de travail, elles sont facilement reconnaissables sous les sigles "Machine à café", "Distributeur de boisson". La 'RTT' (Remets Tes Tongs) est une parade qui, si elle est utilisable, peut soulager un court instant. Mais attention à la surcharge qu'elle entraîne ensuite.

Envoyez ce message a tous vos amis et évitez leur une terrible infection.

D'avance merci, et bonnes vacances!
Note perso de la rédaction: ce virus ne touche pas les professeurs et enseignants, les agents RATP et SNCF largement immunises par les
puissants agents "Vacances." et "Semaine light" ainsi que "Grève" ou "Arrêt de Travail".


Voici une liste des virus les plus dangereux à l'heure actuelle :

Merci de bien vouloir transmettre ce message à l'ensemble de vos contacts, plus il y aura de gens prévenus des dangers de ces virus, moins ils pourront faire de dégâts.

 

Retour

 

3. Histoires de "Hotline"


Le bêtisier Renault Assistance, ATTENTION : Syntaxe et orthographe d'origine !

 


Une boîte vocale pas ordinaire (taille 1.691, fichier MPEG, temps de chargement estimé 10 min 30 sec).


Hotline informatique

Client : Je n'arrive pas à faire marcher votre CD-ROM d'anglais.
Hotline : Mettez le CD dans le lecteur... il démarre ?
Client : Non !
Hotline : Alors faites "Démarrer"
Client : Non, ça ne marche pas, il ne se passe rien...
Hotline : Euh, sous quel système d'exploitation êtes-vous ?
Client : Vous voulez parler de la marque de ma chaîne hi-fi ?

Secrétaire : Vous me dites "pas de majuscules pour le mot de passe", c'est bien ça ?
Hotline : Exact.
Secrétaire : Et, les chiffres, je les mets en minuscule aussi ?

Client : Bonjour, je n'arrive pas à me connecter chez vous...
Hotline : D'accord, on va régler tout ça, tout d'abord, j'ai besoin de savoir si vous êtes sur 3-1, 95, 98 ou Linux.
Client : Non monsieur, je suis sur Paris, 75 !

Secrétaire : J'ai un probleme avec Windows...
Hotline : Qu'avez vous sur l'écran?
Secrétaire : Euh... un pot de fleur.
Hotline : Non, je veux dire "qu'est-ce qui est écrit?"
Secrétaire : Ha d'accord...euh...Sony !

Client : Je suis en train de m'inscrire sur votre site, mais je ne comprends pas tout.
Hotline : D'accord, on va voir ça ensemble.
Client : On me demande de saisir les coordonnées de l'endroit d'où j'appelle, un numéro de téléphone... Je mets quoi ?
Hotline (pédagogue) : Vous mettez le numéro de téléphone de l'endroit d'où vous vous connectez. De chez vous quoi.
Client : D'accord... Voilà... Ensuite, on me demande une ville...
Hotline : Vous mettez les coordonnees de l'endroit d'où vous appelez.
Client : Donc, je mets ma ville...
Hotline : Oui...
Client : Voilà... Et maintenant on me demande un code postal...
Hotline : ...
Client : Allo ? je mets quoi ?
Hotline (agacé) : Votre code postal !
Client (sincèrement désolé) : Excusez-moi si je vous embête, mais je ne connais pas grand-chose à l'informatique, vous savez...

Client : Mon PC a planté... j'ai un message d'erreur "message not found" (avec un accent terrible, incompréhensible)
Hotline : Euh, pouvez-vous m'épeler le message d'erreur s'il vous plait ?
Client : Bien sûr ! M comme Maman, E comme Oeuf...
Hotline : Hahahaha !
Client : Vous vous moquez de moi ?

Client : Je ne trouve plus l'endroit ou j'ai installé votre produit.
Hotline : Double-cliquez sur le Poste de Travail, s'il vous plait.
Client : C'est où, ça ?
Hotline : A l'écran, avez-vous une icone "Poste de Travail" ?
Client : Je ne comprends rien du tout, pourquoi me parlez-vous de poste de travail ?
Hotline : Vous n'avez pas de poste de travail ?
Client : Non monsieur ! Je suis retraité, moi !

- ... Monsieur, faites CONTROL ALT SUPPR.
- Ah oui, je connais ça. (on entend en fond : click click click....)
- Que se passe-t-il a l'écran Monsieur ?
- Ben rien
- Recommencez CONTROL ALT SUPPR
- (click click click click...)
- Et maintenant ?
- Toujours rien...
- Comment faites-vous la manipulation ?
- Ben j'appuie sur les touches C,O,N,T,R,O,L et après sur A,L,T puis sur S,U,P,P et enfin R. Y faut peut-être l'accent sur CONTROL, non ?

- Mon disque dur est fêlé !
- Et y a quoi à l'écran ?
- Ben que mon disque est fêlé !
- Lisez-moi exactement ce qu'il y a sur l'écran.
- Hard drive faillure !

- Decrivez-moi votre écran
- Echap, F1, F2, F3....
- Non ! Ca c'est votre clavier ! L'écran, c'est la télé...
- Vous me prenez pour un con là ou je rêve ?

C'est un client qui désire utiliser internet au bout de 30 min il s'énerve et demande un moyen pour se former
- Monsieur, je vous conseille "internet pour les nuls".
- Comment ça je suis nul ?
- Je ne vous ai pas dit que vous êtiez nul, je vous conseille d'acheter le livre intitulé "internet pour les nuls".
- C'est un scandale ! Passez-moi votre responsable ! Je me plaindrai !

- Ca me met "nom d'utilisateur ou mot de passe incorrect"
- Fermez la fenêtre Monsieur s'il vous plait.
- Euh oui, c'est vrai qu'il y a un peu de bruit dehors...

- Bonjour, mon fils a pris un abonnement chez vous, mais je n'ai pas le mot de passe pour me connecter... il a 13 ans et j'aimerais bien aller voir Internet.
[ Apres verification de ses coordonnees ]
- Oui, monsieur, veuillez noter votre mot de passe : "T", "R", "O", "U" (obligé d'épeler, mort de rire...) "D", "U", "C", "U", "L"...
- Argh ! Sale gosse ! Il va se prendre sa raclée quand il rentrera !

- Bonjour, j'ai mon Nescafé qui ne marche pas...
- Heu... je suis désolé Madame, mais nous ne faisons pas de support pour les appareils électroménager...
- Non non !!! C'est Nescafé pour Internet ...
- (???)... Heu ? Vous ne voulez pas parler de Netscape par hasard ?
- Oui c'est bien ça ! Nescape... Nescafé... c'est la même chose...


(*) Oui ! j'ai la souris dans le coin en haut à droite, Je clique et... rien. Ca ne marche pas !

 

Retour

 

4. La machine à café



Un informaticien meurt et on l'envoie d'office au paradis. Là-haut, il se met à rechercher ses anciens collègues déjà partis au ciel, mais pas moyen d'en trouver un seul ! Il va voir Dieu et lui demande où ils sont passés. Dieu consulte les anges qui l'informent qu'il n'y a pas trace
d'informaticien ici...

Le pauvre employé s'ennuyant vraiment trop, décide d'aller trouver ses collègues en Enfer, mais oh surprise !, le Diable lui apprend qu'il n'y a pas d'informaticien là non plus !

L'employé ne sachant vraiment plus où aller va voir St Pierre en espérant obtenir une information et lui demande :
" St Pierre, vraiment c'est très étrange... je cherche mes ex-collègues et ils ne sont ni au paradis ni en enfer ? "
- Hum... c'est très étrange en effet... lui répond St Pierre, mais que faisais-tu comme métier ?
- Informaticien.
- Haaaahhh...! s'esclaffe St Pierre. Mais il fallait le dire tout de suite !. Ils sont à la machine à café !

Retour

 

 

5. Histoire de PDG


 

(*) Notre réorganisation est enfin en place. Notre ancien sytème désorganisé a été remplacé par le nouveau système désorganisé.


Le PDG d'un grand groupe multinational déambule dans son bureau de 120 m2 emmerdé par l'ennui d'une nouvelle journee de glande.
Après avoir consulté ses mails de boules illustres et le cours du CAC40 sur le net, il décide d'appeller son vice-président (plonge dans une
partie de tétris en réseau).
Une fois dans le bureau, il lui dit:
-"Ecoutez, j'ai une terrible préocupation à propos de mon épouse. Je me demande si le fait de faire l'amour avec ma femme est une
question de travail, ou est ce que c'est juste une question de plaisir ?"

Le Vice-president embarrassé, lui repond sans trop se mouiller:
-"Franchement, je n'ai aucune idée M. Le Président."
-"Vous avez une heure pour me donner la réponse!" Ordonne le PDG.

Le Vice-president court voir son Vice-président adjoint (qui lisait l'Equipe tranquillement dans son bureau de 60m2) et lui pose le
problème :
-"Une question, si notre cher Président se tape sa femme, à ton avis, c'est une affaire de travail ou c'est juste pour le plaisir?"
-"Alors-là, j'en sais rien ", lui répond-il.
-"Vous avez 55 minutes pour me répondre !"

Le Vice-président adjoint va voir son directeur financier (en pause
café) :
-"Si notre président saute sa chérie, c'est du travail ou du plaisir ?"
-"Financièrement, le coût est nul, je ne peux donc pas répondre."
-"T'as 45 minutes !"

Celui-ci va voir son chef de département (en réunion PS2), qui à son tour va voir un de ses chefs de projets (le seul qui n'est pas en RTT).
-"Si le vieux baise sa meuf ?, c'est du taf ou c'est juste pour le fun ?
-"Putain, j'en sais rien !"
-"20 minutes"
Le chef de projet va voir donc un de ces responsables techniques qui en dernier recours va demander à l'un de ses sous-traitants en pleine
période de livraison, avec dix cahiers de charge sur la table, trois mois de boulot sur le dos, pleins de doc à rédiger, la messagerie qui
fume, le téléphone qui sonne sans arrêt.
-" Oh! le SEGIME ! une question !"
-"Putain, pas maintenant, chuis jusqu'au cou, j'ai pas le temps, j'ai plein de trucs à faire."
-"C'est super urgent ! il faut que tu répondes"
-"Vas-y !, c'est quoi ?" demande le soustraitant.
-"Si le BigBoss fourre sa pouf, c'est du boulot ou du plaisir?
-"Arrête, trop facile, c'est du plaisir !" Affirme le prestataire.
-"Attends! Comment tu peux savoir aussi vite?"
Le soustraitant répond indigne:
-"Putain ! si jamais c'était du boulot, c'est moi qui serait en train de me la taper !"


Le travail, c'est bon pour ceux qui n'ont rien à faire. (Henri Jeanson)

Tout cadre de direction nouvellement promu, reçoit de son président une pression égale au volume d'air déplacé par son prédécesseur. (Chéry)


Un responsable "coûts", un responsable marketing et le big boss d'une entreprise sont en route vers une réunion. En traversant un parc ils trouvent une lampe à huile antique. Ils la frottent pour la dépoussiérer et soudain un génie apparaît.

Le génie dit normalement : "je laisse faire trois voeux vous en aurez donc un chacun"

Le responsable coûts : "moi d'abord, moi d'abord, et il exprime son voeux je voudrais être aux Caraïbes entouré des plus belles filles du monde et une source inépuisable de cocktails exotiques." Et pouffff le voilà parti.

"Maintenant à moi à moi", s'écrie le responsable marketing : " je voudrais être aux Bahamas au volant d'un bateau moteur ultra-rapide sans aucun souci." Et pouffff le voila parti.

"A votre tour", dit le génie au big boss. Le big boss : "je veux voir ces deux crétins de retour au boulot après le déjeuner !"

Moralité de l'histoire : laissez toujours parler le patron en premier.

 

Retour

 

6. Ressources Humaines


Théorème du salaire (509 Kbytes, fichier Power Point .pss, temps estimé de chargement : 3 min)


(*) "Je veux réduire tous les salaires de 15%, mais faites en sorte que cela apparaisse comme une récompense."


A la sortie de l'école, quelques jeunes et brillants diplômés recherchent leur premier emploi. On trouve un ESSEC, un SupElec, un X et un Universitaire. Ils répondent à la même petite annonce.

Le recruteur les sélectionne tous, parmi tous les autres candidats, mais arrivé à ce stade, il a du mal a savoir lequel prendre. Bien embêté, il laisse ses QCM et autres graphologues hors du coup et décide de revenir aux bases. Savent-ils compter ? Question basique, mais sait-on jamais ? Cette méthode en vaut bien une autre.

L'ESSEC entre dans la salle et le recruteur dit :
"Monsieur, pouvez-vous compter ?"
L'ESSEC : 1 KF, 2 KF, 3 KF.
Le recruteur est désespéré et lui demande de sortir.

Le SupElec entre à son tour. Même question et la réponse ne se fait pas attendre :
"0, 1, 10, 11, 100, 101."
Ce candidat est éliminé. Restent l' X et l' Universitaire.

Le polytechnicien entre. Même question.
L' X entonne alors : Une deux, une deux, une deux.
Le test est encore une fois saisissant.

Tous les espoirs du recruteur se tournent maintenant vers l'Universitaire. Bien habillé, il entre dans la salle. Le recruteur, plein d'espoir, lui pose la traditionnelle question : savez-vous compter ?

L'Universitaire, sur de lui, commence : un, deux.
Le recruteur : bien, bien continuez.
Trois, quatre, cinq
Excellent, Excellent, continuez
Six, sept, huit, neuf
C'est fantastique, fabuleux, continuez, continuez
Dix, Valet, Dame...


Il y a trois sortes de personnes : celles qui savent compter et celles qui ne savent pas.


 

Retour